L'Aumone (Zakat al fitr)

Publié le par Abou Hamid athari

 

Qu'est-ce que la Zakât al-Fitr?


La zakât al-Fitr (rupture du jeûne) est une aumône considéré comme étant une Sounnah très recommandée. Elle imcombe à tout musulman. Son objectif est de purifier l'âme du musulman des péchés qu'il a pu faire pendant le jeûne. Elle permet également aux pauvres de se nourrir pendant le jour de la fête (aïd). Le prophète Mouhammad (1) l'a institué.

 

'Abdoullah Ibn 'Oumar rapporte : "Le prophète ordonna (aux musulmans) de donner une Sa' de dates ou une sa' d'orge pour l'aumône d'al-Fitr. Les gens donnaient deux Moudds de farine en équivalent à celà.".
(Sahih Al-Boukhari, volume 2, livre 25, numéro 583)

Le paiement doit s'effectuer à l'occasion de la fin du jeûne du mois de Ramadan. Plus exactement, elle doit être remise avant la prière de l'aïd. Si c'est le cas, elle est valable en tant que tel. Sinon, elle est considéré comme une simple aumône. Le montant est évalué à un "Saa'", mesuré par quatre fois la contenance des deux mains (environ 3 kg) de la nourriture la plus généralement en usage dans le pays ou la région. Ce hadith nous l'indique.

 

Rapporté par Ibn 'Oumar : "Le prophète de Dieu incitait au paiement d'un Saa' de dates ou d'un Saa' d'orge pour l'aumône de la fête de rupture du jeûne pour chaque musulman libre ou esclave, homme ou femme, jeune ou vieux, et il ordonna de la payer avant que les gens n'effectuent la prière de la fête."
(Sahih Al-Boukhari, volume 2, livre 25, numéro 579)

Cette aumône doit être destinée aux mêmes personnes que pour l'aumône purificatrice, mais les pauvres sont prioritaires. Il est possible de partager cette aumône entre plusieurs pauvres. Elle doit être remise dans à l'endroit où le musulman se trouve.

Sourate 98, Verset 5
Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Dieu, Lui vouant un culte exclusif, d'accomplir la salât et d'acquitter la zakât. Et voilà la religion de la droiture. Sourate 98, Verset 5

Commenter cet article