Le Jeûne du mois de Ramadhan (siam)

Publié le par Abou Hamid athari

LE JEUNE DU MOIS DE RAMADHAN

Oh vous qui croyez, le Jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés, peut-être craindrez vous (Allah)" (verset 183/2).

Le jeûne du mois de Ramadan constitue le quatrième des cinq piliers de l'Islam. L'obligation de jeûner a été instaurée pour les Musulmans dans la seconde année de l'Hégire par la révélation du verset cité ci-dessus. Siam en arabe signifie s'abstenir, se retenir de... Appliqué à la religion, le mot "Siam" (jeûne) a pris le sens de renoncer par piété à tout ce qui est considéré comme étant susceptible de rompre le jeûne c'est à dire de manger, boire avoir des rapports intimes, un mauvais caractère ou comportement et cela depuis l'apparition de l'aube jusqu'au coucher du soleil.

A ce sujet, Dieu dit :

...mangez et buvez jusqu'à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l' aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu'à la nuit....(extrait verset 187/2)

Le Jeûne n'est nullement une nouveauté pour l'Islam car comme le souligne le verset 183/s2, les confessions religieuses précédentes l'accomplissaient. Au tout début de l'ère islamique, les Musulmans jeûnaient trois jours par mois puis ils cessèrent cette pratique dès que le Siam fut institué. Le Siam se fait en un temps déterminé durant le 9ème mois lunaire appelé "Ramadan". Il peut durer soit 29 ou 30 jours. Son premier jour est fixé à la vue de la naissance du croissant de lune (Hilal).

Dieu dit :""...Donc, quiconque d' entre vous constate (ou est témoin) de la naissance du mois (ramadan), qu' il jeûne !..." (extrait verset 185/2)

Le Prophète (saw) a dit :"Si vous voyez la nouvelle lune, jeûnez, sinon complétez le mois présent jusqu'à 30 jours". Ce qui signifie que les Musulmans doivent être alerte au soir du 29ème de Chaâban (mois précédent ramadan). Si le constat de la nouvelle lune ne se fait point, le Musulman considère le mois de Chaâban à trente jours (supputation). Il en est de même pour le constat de la nouvelle lune de Chawal (mois succédant ramadan) afin de déterminer également la fin de ce mois sacré. A ce sujet, le Messager d'Allah (saw) a dit :"Ne jeûnez pas avant d'avoir vu la nouvelle lune, et ne rompez pas le jeûne avant de l'avoir vu. S'il vous est caché faites une supputation" (Moslim)

), mais il est préférable d'émettre cette intention chaque nuit du ramadan pour le lendemain. A ce sujet, Le Comité saoudien Permanent de Recherche et d’Ifta a dit que l’intention de jeûner pendant le Ramadan doit être prise la nuit avant l’aube, si non le jeûne n’est pas valide. Le comité souligne qu’il n’est pas suffisant d’exprimer l’intention de jeûner pour tout le mois. On doit répéter la nia (intention) chaque nuit tout le long du mois de Ramadan.

 

le Siam n'est pas seulement l'abstention de nourriture, mais également une purification de son comportement à l'égard des autres. Il constitue la meilleure expiation des fautes commises durant l'année. Le Prophète (saw) a dit "Qui jeûne le mois de Ramadan avec foi en comptant sur la récompense divine, ses péchés lui seront pardonnés" (Bokhari & Moslim).

Le siam exerce le fidèle à la patience, l'auto-discipline et aide à fortifier la foi. Il habitue la communauté à la solidarité et à l'amour de la Justice, il suscite en elle la charité et la compassion. A ce sujet, le Messager d'Allah (saw) a dit "La meilleure charité est celle accomplie pendant le mois de Ramadan" (Tirmidhi).

Il suscite la fraternité et l'amour loin de tout égoïsme et de tout matérialisme. A travers ceci, nous voyons que le siam exige beaucoup plus d'effort comme de s'exercer à la patience et à affermir sa volonté, à se libérer des habitudes quotidiennes, à s'habituer à la discipline alimentaire, à assainir le fonctionnement du corps, à s'habituer à l'honnêteté, à refixer la sincérité de sa foi en Allah, à établir un lien étroit avec Allah et le Jour du Jugement, à consoler les nécessiteux et à éviter les mauvaises paroles ou le mauvais comportement et nous comprenons pourquoi le Messager d'Allah a dit :"Toute chose a une aumône et l'aumône purificatrice du corps est le jeûne. Le jeûne est la moitié de l'endurance". (rapporté par Ibn Maja).

Al Ghazali nous dit qu'il existe trois niveaux de Jeûne : celui du corps, de l'esprit et du coeur

Le Jeune du corps en s'abstenant de manger, de boire et d'avoir des rapports sexuels de l'aube au coucher du soleil

Le Jeûne de l'esprit par l'abstention des péchés de l'ouïe, de la vue et de la parole afin de se rapprocher d'Allah et d'avoir une conscience plus aigüe du mal pour l'éviter.

Le Jeûne du coeur en s'écartant de toute préoccupation de la vie terrestre pour que chaque pensée aille vers Allah. C'est le Jeûne des Prophètes, des Justes et des alliés d'Allah.

Al Ghazali enseigne aussi dans son livre "Al Ihya" (le renouveau) qu'il ne faut pas dormir pendant le jour, qu'il faut rester sobre la nuit, et ne pas manger et boire avec avidité dès le coucher du soleil si l'on veut que le Jeûne garde son vrai sens qui est de combattre les passions et de se rapprocher d'Allah.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article